• La maîtrise d’un nettoyage efficace en cuisine …. jusqu’à la décontamination

  • La maîtrise de l’hygiène de vos installations via la détection et l’élimination des contaminations biofilm

Quelles sont les solutions pour éliminer le COVID-19 des surfaces ?

Le coronavirus : un virus enveloppé

Le SRAS-CoV-2, le virus responsable de l’épidémie de COVID-19fait partie du groupe des virus enveloppés, comme le virus de la grippe H1N1. Ces virus possèdent donc une enveloppe (aussi appelée double couche lipidique) ayant une double fonction. D’une part, elle protège le matériel génétique du virus. D’autre part, elle constitue un support sur lequel sont fixées des protéines en formes de pointes (clé d’accès pour pénétrer dans une cellule hôte et s’y répliquer).

Les virus ont été catégorisés en 3 classes selon la présence d’une enveloppe lipidique et la taille du virion, qui conditionnent leur sensibilité aux agents chimiques (Maris, 1995) :   

  • Les virus enveloppés (Virus Herpes, Virus de l’Immunodéficience humaine, Virus de l’hépatite B, Corona virus, Cytomégalovirus).
    • Classe A : virus contenant des lipides.
  • Les virus nus (Entérovirus, Virus de l’Hépatite A, Adénovirus, Rotavirus, Parvovirus)
    • Classe B : petits virus (20 à 30 nm de diamètre), sans contenu lipidique (non enveloppés)  
    • Classe C : autres virus (de plus grande taille), sans contenu lipidique (non enveloppés) (pas d’exemple dans les virus traités par cette saisine). 

Selon le rapport de la FAO « Preparing for highly pathogenic avian influenza » (Martin et al., 2009): « les virus à enveloppes sont très sensibles aux détergents, qui détruisent l’enveloppe lipidique externe du virus. Par conséquent, le lavage des surfaces contaminées doit toujours être effectué avec des détergents (eau savonneuse) ou des désinfectants spécifiques ».

Le détergent

Les propriétés physico-chimiques des molécules d’un détergent permettent de désactiver le SARS CoV-2. Le détergent agit efficacement sur la partie la plus sensible du virus : son enveloppe (ldouble couche lipidique). Cette membrane est vulnérable face au détergent, car elle est simplement composée de lipides. Grâce aux tensio-actifs, les détergents dissolvent la double couche de lipides et désactive le virus.  

Le détergent enzymatique

Les enzymes  sont utilisées  pour éliminer les matières organiques et les salissures des surfaces à décontaminer (telles que les protéines, lipides, sucres, etc.) afin de rendre  les microorganismes plus accessibles aux molécules actives pour leur élimination. Un détergent contenant des enzymes a des caractéristiques permettant d’augmenter l’action des détergents (Tsiaprazi-Stamou et al., 2019).

Les désinfectants

Un désinfectant présentant au moins 70 % d’alcool dégrade les protéines qui sont fixées sur l’enveloppe du virus. Il agit également sur la double couche lipidique en affaiblissant la cohésion de la membrane, car l’alcool est moins « repoussant » que l’eau vis-à-vis de cette enveloppe. Par ailleurs ils existent, tout une gamme de désinfectant aux propriétés virucide à base d’acide peracétique, hypochlorite de sodium ou encore peroxyde d’hydrogène

L’OMS a récemment édité un rapport synthétisant toutes les actions à mettre en œuvre pour lutter contre le COVID 19 dans les entreprises du secteur agro-alimentaires (WHO, 2020). Il est notamment recommandé que le matériel, les locaux et les surfaces doivent être régulièrement nettoyés et désinfectés via des produits appropriés en respectant les procédures d’utilisation (temps d’action et température).

En conclusion, le respect des procédures de mise en œuvre, l’augmentation de la fréquence et le choix des produits adéquats permettent d’assurer un nettoyage et une désinfection des surfaces dans la lutte contre le COVID 19.

Télécharger ici une liste reprenant l’ensemble de nos solutions pour le nettoyage et la désinfection des surfaces.

Sources

  • Kampf, G., Todt, D., Pfaender, S., and Steinmann, E. (2020). Persistence of coronaviruses on inanimate surfaces and their inactivation with biocidal agents. J. Hosp. Infect. 104, 246–251. doi:10.1016/j.jhin.2020.01.022.
  • Martin, V., Forman, J., and Lubroth, J. (2009). Preparing for highly pathogenic avian influenza. , ed. Animal Production and Health Division Rome: FAO Available at: http://www.fao.org/3/a-i0808e.pdf.
  • Tsiaprazi-Stamou, A., Monfort, I. Y., Romani, A. M., Bakalis, S., and Gkatzionis, K. (2019). The synergistic effect of enzymatic detergents on biofilm cleaning from different surfaces. Biofouling 35, 883–899. doi:10.1080/08927014.2019.1666108.
  • WHO (2020). COVID-19 and food safety: guidance for food businesses : Interim guidance. Geneva Available at: https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/331705/WHO-2019-nCoV-Food_Safety-2020.1-eng.pdf.